Bem vindo ao site da SPEA - sociedade portuguesa para o estudo de aves

Opções do site

Subscrever Newsletter

Outras opções do site

Pesquisar no site

Data actual

Principais opções do site

D
S
T
Q
Q
S
S
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
20
21
22
23
25
27
28
29
30
31
 
 
Our Mission
SPEA is an Environmental not-for-profit organization whose mission is to support research and conservation of wild birds and their habitats, by promoting sustainable development for the benefit of future generations.
Home  > Résultats > France
print

France



  • Professional and Recreational Fisheries surveys report (FR)




             Boue, A. Barros, N., Cama, A., Arcos, P., Andrade, J., & Micol, T.  (2014)



Illustration: Mike Langman (RSPB-images)






Illustration: Mike Langman (RSPB - images)




Des GPS pour étudier les oiseaux marins !

La réserve naturelle nationale (RNN) des Sept-Iles héberge l’unique colonie française de fous de Bassan. Le suivi de la colonie est effectué par l’équipe du CNRS de Montpellier (Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive) en partenariat avec l’équipe LPO de la réserve.

 En 2010, le suivi de la colonie a permis d’évaluer l’effectif nicheur (entre 21 847 et 21 921 couples) et la chronologie de la reproduction. Ainsi, plus d’un quart (28 %) des pontes ont eu lieu le 19 avril (+/- 3 jours), et à cette date, 62.2 % des individus avaient déjà pondus

Photo: Pose de GPS sur un fou de Bassan - Rouzic (RNN des Sept-Iles, 22)

En parallèle, en 2010, 35 adultes reproducteurs ont été équipés d’enregistreurs GPS pour suivre leurs déplacements de recherche de nourriture durant la période de nidification. Les données ont pus être récupérées sur 25 d’entre eux, totalisant 64 trajets. Cela a permis de constater que les oiseaux se sont nourris en Manche ouest, entre les côtes françaises et anglaises, à une distance moyenne de 128 kilomètres (max = 252 kms / min = 206 kms) de la colonie, parcourant un voyage total moyen de 507 kilomètres.

Cependant ces trajets diffèrent selon les individus. La durée oscille en effet entre 7minutes et 35h. Le trajet le plus long étant de 1076 kilomètres réalisé en 21 heures.

Ces résultats montrent une forte répétabilité des trajets en mer effectués par les oiseaux, ainsi la récolte d’un seul trajet devrait suffire pour connaître la destination de pêche des différents individus.

La récolte des capteurs posés dans le cadre du programme FAME permettra de compléter les connaissances sur les déplacements des fous de Bassan en dehors de la saison de reproduction ainsi que sur la fidélité des individus aux sites d’hivernage.

© Régis Perdriat

 
Divers prélèvements complémentaires ont été réalisés lors de la pose des engins télémétriques. Ces données, qui permettront d’en savoir plus sur le régime alimentaire de cette espèce, sont actuellement en cours d’analyse.

Photo: Carte des déplacements en mer (4) d’un reproducteur du 03 au 07 juin 2010 - Rouzic (RNN des Sept-Iles, 22)



back



Policy and Security, Add to favorites, Suggest this website © 2010 spea - All rights reserved.
Seara.com