Bem vindo ao site da SPEA - sociedade portuguesa para o estudo de aves

Opções do site

Subscrever Newsletter

Outras opções do site

Pesquisar no site

Data actual

Principais opções do site

D
S
T
Q
Q
S
S
 
 
1
2
3
4
7
8
9
14
15
16
17
18
20
21
22
23
24
25
27
28
29
30
31
 
 
Our Mission
SPEA is an Environmental not-for-profit organization whose mission is to support research and conservation of wild birds and their habitats, by promoting sustainable development for the benefit of future generations.
Home  > Projet > Partenariat
print

Partenariat

Le partenariat FAME implique tous les Etats membres de la zone d’étude : Irlande, Royaume Uni, France, Espagne et Portugal. 5 des 7 partenaires, RSPB, BWI, LPO, SEO, SPEA, sont les associations représentant au niveau national Birdlife International, et sont toutes des ONG de protection de la nature respectées, dans le domaine de l’expertise scientifique sur les oiseaux marin (recherche, recommandations de gestion). Birdlife International est un partenariat d’associations de conservation de la nature présent dansplus de 100 pays sur tout le globe, qui œuvre pour protéger les oiseaux, leurs habitats, et la biodiversité en général, et travaille avec les acteurs pour la durabilité de l’utilisation des ressources naturelles.
 
Les 2 autres partenaires, UMinho et WavEC, sont basés au Portugal et apportent leur expertise dans les domaines des pêches et des énergies renouvelables.


Royal Society for the Protection of Birds (RSPB)

La RSPB est l’association anglaise œuvrant pour garantir un environnement sain pour les oiseaux et la vie sauvage depuis 1889. Le travail de la RSPB sur les IBAs marines se poursuit  à travers l’identification du réseau britannique de ZPS marines de la Directive Oiseaux. Ce travail aboutit à des discussions avec le gouvernement britannique et ses agences (le Joint Nature Conservation Committee, les agences nationales de conservation de la nature). La RSPB recommande que le gouvernement britannique soit leader dans l’identification des ZPS marines à l’intérieur des la Zone Economique Exclusive du Royaume Uni.

BirdWatch Ireland (BWI)

BWI a été fondé en 1968 avec pour objectif d’étudier et de protéger les oiseaux et leurs habitats. BWI a récemment mis à jour le catalogue des IBA terrestres, y compris celles désignées pour les oiseaux marins nicheurs. La désignation de futures AMP en Irlande inclura, il faut l’espérer, les extensions marines de ces IBAs, pour protéger les zones d’alimentation ainsi que les sites au large, indispensables aux oiseaux non reproducteurs, qui seront identifiés par le projet. BWI travaille sur l’étude des oiseaux marins sur les côtes irlandaises depuis de nombreuses années, mais le manque de ressources a jusqu’à présent empêché  la mise en œuvre de protocole à grande échelle, indispensables pour la désignation d’AMP.


Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO)

Depuis 1912, la LPO travaille pour la protection de la biodiversité, en particulier celle des oiseaux sauvages et des habitats dont ils dépendent. En France les AMP sont en pleine émergence, avec la création  de l’agence des aires marines protégées, et d’ambitieux objectifs (parmi lesquels la création de 10 parcs marins nationaux avant 2012). La LPO contribue à ce travail, au travers par exemple du rapport de 2007 sur les IBAs françaises réalisé pour le Ministère, de sa participation à la définition des IBAs marines et de la participation aux projets coordonnés par l’AAMP.


Sociedade Portuguesa para o Estudo das Aves (SPEA)

La SPEA est une ONG à but non lucratif, qui œuvre pour l’étude et la conservation des oiseaux et de leurs habitats, via un développement durable des activités humaines au bénéfice des générations futures, et ce depuis 1999. SPEA est le représentant au Portugal de Birdlife International.
La SPEA est devenu une structure experte sur les oiseaux marins au Portugal, conduisant le déploiement des techniques de suivis électroniques de pointe des oiseaux marins. En 2009, la SPEA a achevé le premier inventaire national des IBAs. Ce rapport a compilé une liste de 17 IBAs marines qui devraient bientôt être classées en ZPS marines au titre de la Directive Oiseaux.


SEO/BirdLife

SEO/Birdlife travaille à la conservation des oiseaux et de leurs habitats, depuis sa fondation en 1954. SEO/Birdlife est, avec la SPEA au Portugal, un leader dans l’identification des IBA marines, et le développement de méthodes de recherche sur les oiseaux marins, en Europe. SEO/Birdlife a coordonné un projet LIFE baptisé « Zones importantes pour les Oiseauxmarins (IBAs)  en Espagne », sur la période 2004-2009. Ce projet a abouti à la publication en 2009 de l’inventaire national des IBA.


Universidade do Minho (UMinho)

L’université de Minho est un établissement public d’études supérieures, possédant une large expérience d’études et de réseaux de suivis, déployés dans le centre et le nord du Portugal.
L’équipe actuelle travaille sur différentes problématiques liées à la mortalité par capture accidentelle, l’état sanitaire de plusieurs espèces d’oiseaux marins, et la restauration des habitats marins.
Dans le même temps, l’équipe a déjà élaboré une méthodologie de suivi des Oiseaux marins, basé sur des protocoles d’embarquements opportunistes et de comptages côtiers.
L’équipe de l’UMinho possède une longue experience du travail avec les pêcheurs et avec plusieurs programmes d’observation indépendants ainsi que des projets stratégiques en lien avec la maîtrise des captures accidentelles des pêcheries.

Wave Energy Centre (WavEC)

Wave EC est une association à but non lucratif créée en 2003, qui se consacre au développement et à la promotion de l’énergie en mer par un soutien technique et stratégique aux entreprises et aux collectivités. Wave EC est une des entités mondialement connue qui  suit des installations pilotes réelles d’énergie offshore,  l’installation AWS dans le Nord du Portugal (2004) et l’installation Pico OWC aux Açores, lui conférant une bonne connaissance des contraintes et difficultés liées au développement de l’énergie produite par les vagues. Cette expérience est valorisée de manière durable par l’implication de WaveEC dans plusieurs projets européens.


Ce partenariat permettra  que les expériences de chaque Etat membre dans la protection du monde marin, soit valorisée pour alimenter les prises de décision de chacun. Chaque partenaire travaille sur son propre territoire, et joue un rôle dans la coopération transnationale et l’élaboration des rendus du programme.


PARTENAIRES ASSOCIÉS


Sociedade Portuguesa de Vida Selvagem

La SPVS (Société Portugaise pour la Vie Sauvage) a débuté ses activités en 2000. Elle consistent à apporter sa coopération à différentes entités pour l’étude et la recherche sur la biodiversité sauvage. Cette société est constituée d’investisseurs de plusieurs nationalités, et de personnes œuvrant sur la gestion d’espaces naturels. Cette ONG scientifique a également en charge le Centre de sauvegarde, de soins et de reproduction de la vie sauvage Quiaios, et apporte au projet FAME son expérience de concertation avec les pêcheurs dans le Nord et le Centre du Portugal.


L’Agence Française des Aires Marines Protégées

L' Agence Française des Aires Marines Protégés a été créée en 2006. Il s’agit d’une structure publique placée sous l’autorité d’un comité administratif composé de représentants nationaux, d’autorités locales et d’acteurs. Ses objectifs sont :

- Soutenir les politiques publiques dans le domaine des aires marines protégées, aussi bien leur création que leur gestion.

- Gérer les ressources financières et humaines dédiées aux parcs naturels marins

- Apporter un soutien administratif et technique aux gestionnaires d’AMP

Au-delà de ces missions pratiques, l’AAMP, doit promouvoir  les enjeux de la biodiversité marine et assurer l’atteinte de l’objectif ambitieux d’établir un réseau d’aires marines protégées significatif avant 2012.


Martifer SGPS, SA

Martifer a commencé ses activités en 1900. Il s’agit aujourd’hui d’une Holding  d’un groupe d’entreprises exerçant dans deux secteurs, la Métallurgie (construction) et les Energies renouvelables (équipement pour l’éolien, solaire). Un des objectifs de Martifer est de développer des technologies pour exploiter l’énergie produite par  la houle en offshore. Elle a donc décidé d’apporter son soutien au projet FAME, en pariant sur la durabilité environnementale de cette activité.




back



Policy and Security, Add to favorites, Suggest this website © 2010 spea - All rights reserved.
Seara.com